Masques anti poussières

Les masques anti-poussières, plus communément appelés "masques poussières" ou encore "masques jetables" sont des dispositifs de protection respiratoire un peu particuliers. Contrairement aux équipements classiques, ils sont à usage unique et la totalité de la pièce faciale est conçue en matériaux filtrants.

6 articles

par page
Par ordre décroissant

Bien choisir son masque anti poussière

Les masques jetables FFP

Les masques jetables anti-poussières FFP (Filtering Facepiece Particules) sont des dispositifs filtrants aussi bien utilisés par les particuliers que les professionnels contre les fines particules solides ou liquides, les virus et les bactéries. La version 2001 norme EN149 définit 3 classes d’efficacité en fonction de la valeur maximale de pénétration du média vers l'intérieur ou la proportion de particules que le masque laisse passer :

  • Masque FFP1 : arrête au minimum* 78% des particules
  • Masque FFP2 : arrête au minimum* 92% des particules
  • Masque FFP3 : arrête au minimum* 98% des particules

* Tous les masques FFP proposé sur notre site dépassent largement les valeurs fixées par cette norme, allant de 94% pour les FFP2 à 99.97% pour les FFP3.

Les masques jetables FFP

La valve expiratoire est un élément très important en termes de confort respiratoire et d’hygiène. Elle permet l’évacuation de l’air expiré chaud et humide, évitant ainsi une accumulation de chaleur sous le masque et toute condensation. Ce qui permet à l’utilisateur de rester dans un environnement frais.

Les masques FFP1

C’est le premier niveau de protection (arrête 78% des particules au minimum), ils sont plus adaptés contre pour les poussières et les particules de tailles intermédiaires comme la silice, le charbon, le bois tendre ou la limaille de métaux ferreux. Ils sont adaptés pour le bricolage et les petits travaux occasionnels de menuiserie peu poussiéreux

Sécteur d'activitéActivitéType de particules
BricolageTravaux diversCopeaux de bois, de métaux ferreux, poussières et fibres
ConstructionFondations
Manipulation de béton
Travaux d'isolation
Poussières de béton, fibres de laine de verre
Traitement du métalSciage
Perçage
Poussières métallurgiques
Traitement du métalPerçagePoussières métallurgiques

Les masques FFP2

C’est le niveau intermédiaire de protection (arrête 92% des particules au minimum), ils sont plus adaptés contre les particules fines comme les poussières de ponçage (bois, métaux) les brouillard et aérosols de peinture et certains pores de champignon. Ils sont notamment plébiscités pour les travaux de sablage, meulage et les applications de pulvérisation.

Les masques FFP2 classiques

Sécteur d'activitéActivitéType de particules
Travail du boisPonçage
Décapage de peinture
Particules fines, poussières de bois
Particules fines de peinture
Traitement du métalDécapage, meulage, sablage
Brasage, soudage
Peinture
Rouille, corrosion et poussières de métal
Sable et poussières
Fumées de soudage
Particules de peinture, vernis pulvérisé
Construction / démolitionBâtimentPoussières métallurgiques
Traitement du métalPerçagePoussières de béton, de plâtre, de laine de roche et de carrelage
Poussières fines de plâtre

Les masques FFP2 anti-odeurs

C’est le niveau de protection le plus élevé (arrête 98% des particules au minimum), ils sont plus adaptés contre les particules très fines comme l’amiante (niveau 1), les fibres céramiques, les virus et bactéries (grippe aviaire, grippe H1N1, etc.). Ils sont plébiscités pour tous les travaux à générant des particules très fines (désamiantage, déchets médicaux, fumées métallurgiques, etc.)

Sécteur d'activitéActivitéType de particules
ArtisanatMenuiserieColles, peinture, vernis, aérosols
Elimination des déchetsNettoyage d'environnements poussiéreux
Balayage des sols
Elimination des déchets des eaux usées
Poussières odorantes
Bactéries, champignons

Masques FFP3

C’est le niveau de protection le plus élevé (arrête 98% des particules au minimum), ils sont plus adaptés contre les particules très fines comme l’amiante (niveau 1), les fibres céramiques, les virus et bactéries (grippe aviaire, grippe H1N1, etc.). Ils sont plébiscités pour tous les travaux à générant des particules très fines (désamiantage, déchets médicaux, fumées métallurgiques, etc.)

Sécteur d'activitéActivitéType de particules
Travail du boisColoration du bois (colorant contenant cuivre ou chrome)Brouillard fin de peinture
Construction, exploitation minièreZinc, aluminium, acier inoxydable
Soudage manuel à l'arc
Fumées d’oxydes métallurgiques
Elimination des déchetsDéchets médicauxBactéries, champignons

Limites d'utilisation d'un masque anti-poussière :

Même si un masque anti poussière offre un rapport protection / confort / prix très intéressant, il ne protège l’utilisateur que contre les particules. Il ne peut donc être porté si des gaz où vapeurs sont présents. Dans ces cas de figure, il faut donc passer sur un demi-masque à gaz avec un filtre anti gaz et anti particules.

Au-delà de concentration allant à plus de 30 fois la VLEP (valeur limite d’exposition professionnelle), l’efficacité d’un masque FFP3 jetable devient compromise, il faut alors passer sur un système à ventilation assistée ou un masque à filtre. Enfin, lorsque la nature du polluant et/ou la teneur en oxygène dans l’air ambiant est inconnue, toute protection respiratoire filtrante est à proscrire au profit d’un équipement respiratoire isolant.